Trouver la paix en soignant notre enfant intérieur

Faire la paix avec son passé pour trouver la paix intérieure et pouvoir avancer vers l’avenir. C’est un beau programme!

Les blessures du passé sont parfois très douloureuses et nous pensons, à tort, qu’il est impossible de les soigner. Pourtant, ces blessures infligées à notre enfant intérieur peuvent être soulagée par l’adulte que nous sommes. Blessures d’abandon, du rejet, de la maltraitance, celle de l’injustice, traumatismes, violences…etc. conditionnent ce que nous sommes et tous nos comportements d’adulte.

Alors, comment faire pour soigner ces blessures?

Imaginez cet enfant qui a besoin de vous, imaginez que vous puissiez le prendre dans vos bras, imaginez que vous le serriez très fort, vous pourriez lui dire tout bas: « c’est bon, je suis là maintenant… tout va bien, je m’occupe de tout ». Cet enfant a besoin que sa souffrance soit reconnue, il a besoin de justice, il a besoin de savoir que ce n’est pas sa faute… C’est un enfant qui aurait dû profiter de l’insouciance de l’enfance, de l’amour et de toute l’attention de ses parents, il aurait dû pouvoir grandir en sécurité, dans la joie, la gaieté et l’amour. Il doit pardonner à ces adultes qui lui ont fait du mal, la plupart du temps d’ailleurs sans s’en rendre compte. Les parents ont leur propres blessures et agissent comme ils le peuvent et comme cela leur semble bien.

Il n’y a aucun jugement, le travail de parent est un métier difficile…Pas de tribunal pour trouver le pardon, mais une jolie clairière lumineuse et tranquille!

La clé de la paix intérieure se trouve dans le pardon.

Dans des cas extrêmes, l’enfant et l’adulte ont aussi besoin de faire la paix avec un passé traumatisant lié à des agressions par d’autres adultes que leurs parents. Le pardon est souvent difficile à trouver dans ces cas là. Et puis, à un moment, la personne se rend compte qu’elle doit pardonner, non pas parce que l’autre mérite le pardon, mais parce qu’elle même mérite la paix.

La souffrance reconnue et le pardon fait, l’adulte et l’enfant peuvent se libérer des liens douloureux, voire même parfois toxiques qui les relient à leur passé. Ces liens sont tellement encombrants, que l’on ressent très souvent physiquement en fin de séance le soulagement. Il ne reste de cette visite dans la clairière que l’amour, tout le positif aussi et la paix.

La paix est retrouvée, l’adulte que vous êtes va alors apporter à cet enfant tout ce qu’il n’a pas eu la chance d’avoir: attention, joie, jeux, rire, câlin…etc.

Finalement, c’est l’amour inconditionnel que vous lui apporterez: L’amour sans condition qui va lui permettre d’être en sécurité et dêtre lui-même. C’est un magnifique cadeau que vous lui offrirez juste avant de le réintégrer à sa place, tout à l’intérieur de vous.

C’est une sensation particulière qui se produit alors, quelque chose de très personnel. Comme lorsqu’on met en place la dernière pièce d’un puzzle: la sensation que quelque chose s’est remis en place.

Vous êtes prêts?

Un petit cadeau rien que pour vous: l’extrait concernant l’enfant intérieur de l’excellente bande dessinée d’Hervé Hubert : « Voyage en Hypnose Humaniste »

Bonne semaine à tous!

K.P.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s